Haïkus d’amour

  • Haïku d’amour
    saut de grenouille en l’étang
    haïku toujours

La Saint Valentin

J’allais partir sur les toits sans respecter la tradition ! (Bon, certes, il pleut comme chien qui pisse, mais j’aurais pu tout aussi bien chasser à la cave)(et je ne vais pas encore dire que chat pleut…)
Aujourd’hui est la fête de l’amour et, surtout, des amoureux.
Dans ce Carnet de bord, consacré à écrire du rêve, ce serait le comble de ne rien écrire à cette occasion. D’autant qu’au fil des ans, j’en ai composé quelques-uns, de ces charmants petits textes, de ces haïkus d’amour.

Aveu

Le haïku en exergue, je n’ai pas pu résister au plaisir de le placer là. Il est facile mais il me plaît. Il résume ce que je cherche dans ce genre : la tradition, qu’elle soit japonaise (par définition) ou française puisque j’écris dans cette langue, et son adaptation ou sa transgression.
Je reviendrai sur ce point. Je suis chat poète… Même si je ne le suis pas, excepté quand…
La sensibilité est un sentiment que partagent toutes les consciences ; excepté quand elles la dissimulent. L’exprimer est l’un des chemins que j’ai choisi, et l’écrire avec des mots. Tracer en quelques gestes des haïkus d’amour, c’est brûler d’amour pour la belle que j’aime.

Conseils aux amoureux (en s’inspirant des haïkus d’amour)

Conseil à l’amoureux

Parmi les haïkus d’amour qui suivent, choisis ton préféré, apprends-le par cœur et chuchote-le dans le creux de l’oreille de ta bien-aimée ou, les yeux baissés, murmure-le (mais de telle sorte qu’elle entende !), ou regarde-la bien en face, effleure le bout de ses doigts de la pulpe des tiens et, tes yeux dans les siens, la voix légèrement enrouée, dis-le lui en toute simplicité.

Conseils à l’amoureuse

  1. Choisis ton haïku préféré dans la liste de haïkus d’amour ci-dessous ;
  2. Imbibe-toi de son texte, qu’il pénètre ton cœur ;
  3. Susurre-le au creux de la conque de ton prince charmant ;
  4. Contemple son nombril et, d’une voix basse, tremblante et intimidée, articule le texte choisi à ton élu ;
  5. Fixe-le d’un regard embué et déclare simplement ta flamme au rythme du poème.

Conseil aux deux sexes

Ces conseils sont à suivre dans l’ordre qu’offrira la vie et l’instant. Je me suis amusé à donner une liste car c’est une mode deux-pattes sur les blogs. Soyez à l’écoute l’un de l’autre et profitez de ce bonheur qu’offrent les sens. Nous autres félins regrettons que les deux-pattes aient perdu l’essence de la vie, sauf en de rares moments tels que l’instant d’amour.
Ces conseils sont avant tout des préliminaires de préliminaires.
Mais assez causé ! Place au silence des battements du cœur, place aux haïkus d’amour.

Haïkus d’amour au fil du rêve

  • Sur un fil de rêve
    sublimer mots et images
    offrir son regard
  • Il vient dans la nuit
    ce n’est plus un souvenir
    le ciel tend ses bras
  • Le regard est tout
    l’enchantement vient du cœur
    de qui veut rêver

La nuit les étoiles
sous les toits que je parcours
éclairent tes yeux

  • Inspirer le jour
    expirer le temps qui passe
    douceur de la nuit
  • Caresses d’aurore
    main sur la joue lentement
    soupir dans la nuit
  • Sur la peau de sable
    effluves de café noir
    ventre de la terre
  • Ton chant est caresse
    offerte par ton amour
    en ma solitude
  • Embrasser le cri
    dans le silence du ciel
    nuage et rayon
  • Dansent les étoiles
    comètes géantes naines
    lumière est la nuit
  • Le tigre et la neige
    quand le rêve est en flocons
    dans sa nudité
  • Caresse au matin
    rai sur la nuque dorée
    flotte la lumière
  • Rêvons éveillés
    la chaleur est revenue
    le ciel était bleu
  • Partager le temps
    entendre des mots d’amour
    goûter le maïs
  • Le chemin du rêve
    douleurs des réalités
    douceur de l’instant
  • Partage et amour
    racines de toute écoute
    ouverture à l’autre
En t'inscrivant, tu recevras :
Le mot de passe pour lire le feuilleton (les articles protégés) ;
Trois cadeaux littéraires surprises ;
chaque semaine, ma newsletter.


A propos Eschylle

Autant le dire tout de suite, je suis un chat. De surcroît, vous pouvez le constater, je m’exprime dans votre langue. Si j’avais miaulé, vous n’auriez rien compris. Ni même rien entendu puisque nous sommes dans le virtuel. Et l’écriture chat est un secret bien gardé.
J’apparais, sous la forme d’un siamois, à Paris en 1989 (28 06 1989), après avoir parcouru de nombreux plans d’existence. Je m’offre alors un deux-pattes fidèle et attentionné. Les péripéties de la vie me font découvrir qu’il n’est pas pourvu que de qualités, et tarde à écrire sous ma dictée. Je meurs et renais en 2006 (je vous rappelle que je suis un chat, il n’y a là rien que de très normal). Fin 2008, je prends mon deux-pattes en patte et commence à lui dicter mes souvenirs. Début 2011 est publié, sous son nom, mon premier roman, L’Arc de la lune. Les souris sont mon seul vice. Avec le chocolat. Oui, je sais, c'est inhabituel chez un chat. Je serai enchanté de répondre à toutes vos questions, quelles que soient vos origines (marsupiaux, félins, muridés (même les rats, j’adore les rats (surtout accompagnés de petits oignons, ou au naturel) !), ou même deux-pattes…)
Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

5 réponses à Haïkus d’amour

  1. Ping :Le haïku - Tentative de définition - Le carnet de bord d'Eschylle

  2. valia dit :

    Merci Eschylle pour tes précieux conseils que j’ai appliqué hier soir….J’espère que tu as passé une bonne Saint Valentin et que tu n’as pas été trop méchant avec les petites souris que tu as pu rencontrer..;)

  3. Zoé dit :

    Sourire. Je les choisis tous !
    Merci Eschylle

    Douceur peau de ciel
    décor en apesanteur
    alcôve céleste

    Nuit d’ombre alanguie
    une étoile et son berger
    plan sur la comète

    Heureuse Saint Valentin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *