Écriture

Écriture

Ma trace en ton corps nu vient se fondre, indécente,
Et mêler à ton grain l’encre de mon désir.
Ma vie émousse, douce, aux rives du plaisir,
Ma cruauté intime en ombre frémissante.

Je trace donc un mot de ma main caressante
Mais sur ton doux vélin il me reste à choisir
De ton ombre et de toi quelle je vais saisir
Que le sens apparaisse en clarté jaillissante.

Je rature en ton sein comme un coup de couteau
(Car jamais rien ne vient posé sur un plateau)
Dans le blanc de ta feuille innocente et offerte.

Il est temps de clamer ce que je cherche ici :
C’est le baiser secret face à la découverte
Du mystère jailli de ta superficie.

Aimer écrire

J’aime écrire et ce rapport charnel à l’écriture, quand je pose mes pattes sur les touches du clavier, s’exprime au plus près de ce que peut ressentir une conscience (deux-pattes ou autre). C’est du moins ce vers quoi je tends.
J’aime le genre du sonnet pour ses règles à l’intérieur desquelles je me plais à trouver ma liberté. Si tu veux suivre mon chemin en ce domaine, ô ami lecteur, il te suffit de lire cet article qui lui est consacré.
Le sonnet favorise une élégance de la présentation et une forme de mesure. Je publierai prochainement un sonnet qui détournera ce cadre… Je te donne rendez-vous, ô toi qui as su lire jusqu’ici.

Écriture

Définition du Petit Robert 2013 : Représentation de la parole et de la pensée par des signes graphiques conventionnels destinés à durer.
Je ne m’intéresse bien évidemment pas aux écritures pratiquées dans les livres de comptabilité ou de commerce. L’écriture me touche en ce qu’elle inscrit, pour durer, le sens des mots composés en harmonie sonore. Il y a de la gravure dans l’écriture. Quelques mots tracés composent l’expression de la pensée et permettent à celui qui les lit (toi, lecteur deux-pattes) de retrouver les vibrations émises.

En t'inscrivant, tu recevras :
Le mot de passe pour lire le feuilleton (les articles protégés) ;
Trois cadeaux littéraires surprises ;
chaque semaine, ma newsletter.


A propos Eschylle

Autant le dire tout de suite, je suis un chat. De surcroît, vous pouvez le constater, je m’exprime dans votre langue. Si j’avais miaulé, vous n’auriez rien compris. Ni même rien entendu puisque nous sommes dans le virtuel. Et l’écriture chat est un secret bien gardé.
J’apparais, sous la forme d’un siamois, à Paris en 1989 (28 06 1989), après avoir parcouru de nombreux plans d’existence. Je m’offre alors un deux-pattes fidèle et attentionné. Les péripéties de la vie me font découvrir qu’il n’est pas pourvu que de qualités, et tarde à écrire sous ma dictée. Je meurs et renais en 2006 (je vous rappelle que je suis un chat, il n’y a là rien que de très normal). Fin 2008, je prends mon deux-pattes en patte et commence à lui dicter mes souvenirs. Début 2011 est publié, sous son nom, mon premier roman, L’Arc de la lune. Les souris sont mon seul vice. Avec le chocolat. Oui, je sais, c'est inhabituel chez un chat. Je serai enchanté de répondre à toutes vos questions, quelles que soient vos origines (marsupiaux, félins, muridés (même les rats, j’adore les rats (surtout accompagnés de petits oignons, ou au naturel) !), ou même deux-pattes…)
Taggé , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

12 réponses à Écriture

  1. Natha dit :

    de ton ombre OU de toi LAquelle je vais saisir (je me permet…. 😉 ) …. joli joli !

    • Eschylle dit :

      Bienvenue Natha, et ronronnements à lire ton commentaire. Bien sûr que tu peux tout te permettre. « Quelle » pour « laquelle », c’est une question de musique, de nombre de syllabes. Et je tiens au « et ».

  2. Ping :Anniversaire de mon carnet de bord plus un jour

  3. FRISON Patricia dit :

    Je suis flattée, cher Félin, de faire partie des privilégiées à pourvoir te lire …. C’est avec curiosité, que je me connecte chaque matin, afin de découvrir tes écrits .
    Merci cher ami Chat de la confiance que tu mets en mon âme !

    • Eschylle dit :

      Ronronnements à toi, Patricia Frison…
      Que les privilèges soient remplacés par la solidarité !
      Que tous les deux-pattes puissent me lire !
      Tel est mon vœu de chat (siamois de surcroît).

  4. Ping :Dogue : rencontre - Sonnet - Le carnet de bord d'Eschylle

  5. Ping :Seize Novembre - Le carnet de bord d'Eschylle

  6. Assma dit :

    Nous partageons le même amour mais ce qui nous diffère un petit passage entre deux dimensions

  7. Ping :Immondice - Le carnet de bord d'Eschylle

  8. Tronchet Guy alias Chibani dit :

    De l’ombre ou de toi laquelle je vais saisir…

    Pour que de ce sonnet j’y laisse mon empreinte
    Et je le dis sans fard ni même ruse feinte
    Venir te commenter est ici un plaisir.

    Bien amicalement. GUY

    • Eschylle dit :

      Quand un tel compliment est ici déposé
      Je ronronne d’émoi et pourrais bien poser,
      Si je ne connaissais, dans le sens du mot juste,
      Que l’art est difficile et combien je l’ajuste…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *