Participes présents et adjectifs verbaux

Adjectif verbal / Participe présent

Après avoir abordé la ponctuation (ses dix signes et diverses observations), après quelques remarques sur le substantif gent, je souhaite aborder ici le participe présent et l’adjectif verbal.

Deux faces

Mode impersonnel du verbe, le participe procède de la nature du verbe (il désigne une action) et de celle de l’adjectif (il rapporte cette action, comme une qualification, à un nom ou pronom).
Le participe comporte donc deux faces : si la face verbale est la plus importante, il est véritablement un participe ; sinon, il est un adjectif.

Pour l’orthographier correctement, il est donc vital de différencier le participe présent de l’adjectif verbal.

Distinguer le participe présent de l’adjectif verbal

Procédé : Il est possible de vérifier qu’un mot est adjectif verbal en essayant de se rendre compte, à l’oreille, à l’écoute, s’il varie lorsqu’on remplace le nom masculin auquel il se rapporte par un nom féminin.

  • Ex. : Les deux-pattes mâles obéissants sont récompensés par une barre de chocolat (Les deux-pattes femelles obéissantes…)

Cette technique est valable pour les grands lecteurs deux-pattes.

Remarques orthographiques

Ce qui est amusant, dans l’orthographe de la belle langue française, c’est quand il y a homographie entre un adjectif verbal et un participe présent… (Je te recommande, ami lecteur, l’usage du dictionnaire pour expliciter ce mot qui m’a été soufflé par l’auteure deux-pattes du site Envers Poétique (Tu noteras au passage la manière dont est écrit, tout attaché, EnversPoétique (car le vers l’est))).

1. Adjectifs verbaux en ENT

Même si beaucoup d’adjectifs verbaux se terminent par ant (apaisant, délirant…), certains font exception et se terminent en ent. Voici donc cette liste :

  • Participe présent – adjectif verbal
  • adhérant – adhérent ;
  • affluant – affluent ;
  • coïncidant – coïncident ;
  • convergeant – convergent ;
  • détergeant – détergent ;
  • différant – différent ;
  • divergeant – divergent ;
  • émergeant – émergent ;
  • équivalant – équivalent ;
  • excellant – excellent ;
  • influant – influent ;
  • négligeant – négligent ;
  • précédant- précédent ;
  • somnolant- somnolent ;
  • violant- violent.

Remarque : Les adjectifs qualificatifs comportent des exemples avec les deux terminaisons :

  • en ant : abracadabrant, bruyant, géant, récalcitrant…
  • en ent : apparent, décent, déficient, insolent, lent, récent…

2. adjectifs verbaux en CANT ou QUANT

Cinq adjectifs verbaux se terminent par cant alors que les participes présents correspondants se terminent par quant.

  • Participe présent – adjectif verbal
  • communiquant – communicant ;
  • convainquant – convaincant ;
  • provoquant – provocant ;
  • suffoquant – suffocant ;
  • vaquant – vacant.

Remarque : le substantif fabricant, employé comme un adjectif, correspond au participe présent fabriquant.
Huit adjectifs verbaux se terminent par quant comme le participe présent correspondant : attaquant, choquant, craquant, croquant, manquant, marquant, piquant et pratiquant.

3. Adjectifs verbaux en GANT

Les adjectifs ne prennent pas de u, à la différence de leur participe présent associé, qui en prend un après le g.

  • Participe présent – adjectif verbal
  • extravaguant – extravagant ;
  • fatiguant – fatigant ;
  • fringuant – fringant ;
  • intriguant – intrigant ;
  • naviguant – navigant.

Ainsi que leurs homologues verbaux, les adjectifs qualificatifs en gant ne prennent pas d’u après le g : arrogant, élégant…
Remarque. Le g n’est suivi d’un u devant a ou o que dans les formes verbales : il fatigua, nous fatiguons, se fatiguant.

4. Locutions anciennes

Même lorsqu’il marquait l’action, dans la langue ancienne, le participe présent s’accordait en genre et en nombre. Il reste des traces dans de vieilles locutions : Toute affaire cessante, les ayants droits.
Dans ce dernier exemple, le participe est devenu un nom. Autres exemples de participe devenus des noms : les allants et venants ; les tenants et aboutissants ; un fabricant ; un ressortissant.

Plaisir

Après la lecture de cet article fastidieux mais nécessaire pour faire le point sur le sujet abordé, je vous conseille de vous abonner à ma lettre d’information et de rentrer ainsi dans le cercle des initiés. En effet, si vous êtes dans une période faste, parmi les cadeaux que j’offre, il y a La Plus grande magie (sous format pdf), la nouvelle dont je cite des extraits en exemple dans cet article. Elle vous détendra et donnera des informations sur le monde de Belmilor à ceux qui ont déjà lu L’Arc de la lune.

En t'inscrivant, tu recevras :
Le mot de passe pour lire le feuilleton (les articles protégés) ;
Trois cadeaux littéraires surprises ;
chaque semaine, ma newsletter.


A propos Eschylle

Autant le dire tout de suite, je suis un chat. De surcroît, vous pouvez le constater, je m’exprime dans votre langue. Si j’avais miaulé, vous n’auriez rien compris. Ni même rien entendu puisque nous sommes dans le virtuel. Et l’écriture chat est un secret bien gardé.
J’apparais, sous la forme d’un siamois, à Paris en 1989 (28 06 1989), après avoir parcouru de nombreux plans d’existence. Je m’offre alors un deux-pattes fidèle et attentionné. Les péripéties de la vie me font découvrir qu’il n’est pas pourvu que de qualités, et tarde à écrire sous ma dictée. Je meurs et renais en 2006 (je vous rappelle que je suis un chat, il n’y a là rien que de très normal). Fin 2008, je prends mon deux-pattes en patte et commence à lui dicter mes souvenirs. Début 2011 est publié, sous son nom, mon premier roman, L’Arc de la lune. Les souris sont mon seul vice. Avec le chocolat. Oui, je sais, c'est inhabituel chez un chat. Je serai enchanté de répondre à toutes vos questions, quelles que soient vos origines (marsupiaux, félins, muridés (même les rats, j’adore les rats (surtout accompagnés de petits oignons, ou au naturel) !), ou même deux-pattes…)
Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

5 réponses à Participes présents et adjectifs verbaux

  1. Ping :La grammaire - Le carnet de bord d'Eschylle

  2. Tronchet Guy alias Chibani dit :

    Deux pattes sur un pied, ce n’est pas astreignant
    De lire enfin ici ces quelques compléments.

    • Eschylle dit :

      Compliments sur compléments
      Complètent en complet
      Replet dans son veston
      La complétive astringence…

      Miaulements désespérés ! Mes deux moitiés de cerveau ne communiquent plus…

  3. lucia iubu dit :

    Cet article, vraie lecon de gammaire, tres interessant et instructif.
    [excusez-moi, j’ai ne pas signes diacritiques sur le clavier]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *