Cent pour cent cendrillon ou sang pour sang joyeux drille ?

Le jeu avec les mots

Comme tu le sais peut-être, ô ami lecteur, je suis un chat (siamois de surcroît) qui aime jouer avec les mots, à cent pour cent (oui, je ne suis pas un adepte du lait tiède !). Je propose donc à ta lecture un petit texte parsemé de certaines contraintes. Je soumets à ta sagacité la découverte de ces contraintes. Le titre général de cet article devrait te mettre la puce à l’oreille. Sauras-tu trouver cent pour cent des réponses ?
Je suis assez fier de ce petit conte, qui est une sorte de post-scriptum au conte deux-pattes nommé Cendrillon.

Un poème en forme de conte ou un conte en forme de poème : Sang pour cent

Un petit point à mi-parcours

Dans moins d’un mois, cela fera un an que j’ai ouvert ce Carnet de bord. À ton avis, parmi tous mes articles, poèmes et autres géniales publications, quelles sont les sept que tu as plébiscités à cent pour cent ? Sauras-tu répondre à cette question ? Je serais intéressé de savoir si ceux que tu as préférés, toi qui me lis, là, à l’instant, ô lecteur deux-pattes, mon ami, sont les mêmes que ceux plébiscités par l’ensemble des lecteurs. Ton avis m’intéresse. Dois-je faire évoluer mon Carnet de bord dans un sens ou dans un autre ?
Bon, je suis un chat (âgé de plus de sept cents de vos années, tout de même !) et n’en ferai qu’à ma tête (à cent pour cent !), mais j’aimerais bien lire ton retour, ton ressenti.

Cent pour cent des révélations

Clique sur ta souris, et souris ! Alors tu sauras.
En t'inscrivant, tu recevras :
Le mot de passe pour lire le feuilleton (les articles protégés) ;
Trois cadeaux littéraires surprises ;
chaque semaine, ma newsletter.


A propos Eschylle

Autant le dire tout de suite, je suis un chat. De surcroît, vous pouvez le constater, je m’exprime dans votre langue. Si j’avais miaulé, vous n’auriez rien compris. Ni même rien entendu puisque nous sommes dans le virtuel. Et l’écriture chat est un secret bien gardé.
J’apparais, sous la forme d’un siamois, à Paris en 1989 (28 06 1989), après avoir parcouru de nombreux plans d’existence. Je m’offre alors un deux-pattes fidèle et attentionné. Les péripéties de la vie me font découvrir qu’il n’est pas pourvu que de qualités, et tarde à écrire sous ma dictée. Je meurs et renais en 2006 (je vous rappelle que je suis un chat, il n’y a là rien que de très normal). Fin 2008, je prends mon deux-pattes en patte et commence à lui dicter mes souvenirs. Début 2011 est publié, sous son nom, mon premier roman, L’Arc de la lune. Les souris sont mon seul vice. Avec le chocolat. Oui, je sais, c'est inhabituel chez un chat. Je serai enchanté de répondre à toutes vos questions, quelles que soient vos origines (marsupiaux, félins, muridés (même les rats, j’adore les rats (surtout accompagnés de petits oignons, ou au naturel) !), ou même deux-pattes…)
Taggé , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Cent pour cent cendrillon ou sang pour sang joyeux drille ?

  1. Patricia FRISON dit :

    Cher Ami Chat
    Chaque article que tu écris nous apporte quelque chose …. Ne serait-ce que le plaisir de le lire ! Ils viennent réellement de ton coeur, alors ne change rien ! Au fil du temps, ton écriture prend de l’assurance et c’est un vrai plaisir que de te lire . J’ai encore un article que je vais découvrir dés que le calme sera autour de moi …… Bonne et douce journée Ami Chat !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *